» » » Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux

Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux

Référence : 41050
Note moyenne : 0 avis
92.90 €

Genouillère en néoprène à cellules fermées pour une conservation adéquate de la chaleur corporelle. Comprend un matériau élastique et respirant dans la zone poplitée pour un meilleur confort

Quantité 
+
-
Produit en stock

Taille *

Veuillez remplir tous les champs obligatoires
Ajouter au panier
Demander un devis
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Partager :

Mesures et tailles
Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux
Indications médicales
Notes et avis

Retour en haut
Mesures et tailles
Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux
Indications médicales
Notes et avis

Retour en haut
Mesures et tailles
Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux
Indications médicales
Notes et avis

Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux


Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte, stabilisateurs latéraux en spirale et boucle rotulienne en silicone. Fabriqué en néoprène à cellules fermées pour une conservation adéquate de la chaleur corporelle. Comprend un matériau élastique et respirant dans la zone poplitée pour un meilleur confort.


Indications :
Chondromalacie de la rotule.
Syndrome fémoro-patellaire.
Subluxation de la rotule.
Arthrose et arthrite.
Soutien et protection dans la pratique sportive.
Traitement postopératoire et post-traumatique.


Effets : Thermo-compression, soutien et stabilisation.

Retour en haut
Mesures et tailles
Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux
Indications médicales
Notes et avis

Avis des internautes sur Genouillère stabilisatrice en néoprène avec rotule ouverte et stabilisateurs latéraux (0 avis)

Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut